CONCLUSION

      Nous avons pu étudier précisément une des confusions que le cerveau émettait, celle-ci étant l'impression de déjà vu. Nous avons alors révélé qu'elle était dû à un dysfonctionnement du cerveau, altérant alors notre perception visuelle.


      A l'issue de nos nombreuses hypothèses, on peut donc observer que l'explication du déjà-vu n'est pas unique. 

 

      On peut inculquer cette impression, par la remémoration d'une action présente dans notre champs visuel, enregistrées par notre cerveau et qui, plus tard ressortirait de notre mémoire (où l'image est logée), nous donnant ainsi une impression de déjà-vu. 


      Après avoir étudié ensemble toutes les étapes depuis l'origine de la vision jusqu'à la recomposition des images, nous espérons ainsi avoir pu de la meilleure façon qu'il soit établi une relation entre l'impression de déjà-vu et ces nombreux facteurs. Il ne faut pas oublier que ce phénomène est influencé par des facteurs externes tels que la fatigue, le stress, la distraction et autres.


      Les explications scientifiques nous ont permis de répondre à une question dont beaucoup connaissent l'existence, mais peut la réponse.

 

      Désormais, lorsqu'une telle impression nous surprendra, nous pourrons enfin savoir d'où celle-ci vient.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site