(*) LES P'TITES INFOS

(*1)  Le terme de « déjà vu », a été utilisé pour la première fois par le philosophe et médecin français Emile Boirac (1851-1917) dans son ouvrage L’avenir des sciences psychiques (1916).

 

(*2)  Près de 70% de la population a déjà rencontré ce phénomène.

 

(*3)  Pour mieux comprendre l'organisation de notre œil, on peut comparer sa formation à celle d'un appareil photo.

 

(*4)  Notre pupille paraît noire à cause de la couche de cellules pigmentées qui tapissent le fond de l’œil et qui absorbent la lumière.

(*5)  C'est par cette voie qui va, de la rétine au cortex, que ce fait la perception visuelle consciente chez l'humain.

 

(*6)  Autrefois elle était vu comme un don de voyance ou une preuve d’une réincarnation. 

 

(*7)  Plus d’une personne sur cinq rapportent avoir vécu un déjà-vu lors d’une crise d’épilepsie temporale. 

 

(*8)  En 1912, le psychanalyste Sandor Ferenczi rapporte le cas d’une de ses patientes interprétant ses fréquentes impressions de déjà-vu comme des souvenirs de sa vie antérieure de crapaud !!

 

(*9)  Pour ne pas fausser l'expérience, nous avons demandé à chacun des élèves de ne pas divulguer aux autres les résultats.

 

(*10)  Pour certains des élèves, d'autres réactions nous sont parvenues. Certains observaient leur main en « transparence » vis-à-vis de l'objet, c'est comme s'ils « touchaient » l'objet rouge.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×